AVERTISSEMENT: En visitant notre site, vous comprenez que les informations sur ce site sont alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine, ni de guérir, ni de soigner, mais simplement de favoriser un certain bien-être. Référez-vous donc OBLIGATOIREMENT à votre médecin traitant en matière de santé.

La phobie sociale que l’on nomme également anxiété sociale, survient souvent dans des contextes incluant des relations sociales. Il peut survenir chez la personne concernée par ce trouble une peur du jugement, de la critique, voire de la moquerie, notamment si l’individu a déjà subi des brimades par le passé. La personne atteinte de phobie sociale peut appréhender certaines situations particulières, et plus globalement, des situations sociales impliquant un échange avec une ou plusieurs personnes.

guerir-phobie-sociale

Ce qui affecte souvent sa vie professionnelle et relationnelle. Ces troubles surviennent uniquement lors de situations sociales ou par anticipation de situations nouvelles potentiellement stressantes pour l’individu phobique social. Cette angoisse amène souvent la personne à s’isoler. Les risques de dépression sont alors bien plus élevés. C’est pourquoi il faut rapidement traiter le problème à la racine.

Les causes de la crainte sociale

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent engendrer une phobie sociale. La cause du trouble est, dans de rares cas, génétique. Les femmes sont plus souvent concernées par ce trouble que les hommes. Ces deux facteurs favorisent une potentielle phobie au niveau social chez la personne sans pour autant qu’elle la développe obligatoirement.

C’est là que l’environnement de la personne occupe une place prépondérante et peut expliquer le développement d’une anxiété sociale : être confronté à des comportements anxieux au sein de la famille, comportements agressifs, critiques fréquentes, expositions à des situations humiliantes, etc. Cela a logiquement un effet destructeur sur la confiance en soi.

Ainsi, les facteurs d’ordre génétiques couplé à un environnement toxique font que la personne peut développer une anxiété sociale.

Les symptômes de la phobie sociale

Selon les individus, la phobie sociale survient de différentes façons, et de manière plus ou moins prononcée. Les symptômes sont souvent associés au fait de se trouver dans un contexte qui implique des liens sociaux, et naturellement des interactions sociales. Toutes ces anxiétés sont anticipatives et angoissent la personne atteinte de phobie sociale, qui va tout faire pour éviter la situation sociale en cause.

Des troubles au niveau physique peuvent aussi se manifester de manière plus ou moins forte : tremblements, bégaiement, sudations, rougissement… Cette phobie accentuée peut même déboucher sur des crises de paniques ou encore de l’hyperventilation.

Quels traitements pour l'anxiété sociale ?

La thérapie qui se révèle la plus efficace pour vaincre l’anxiété sociale est la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), qui fait un focus sur les pensées négatives et les croyances erronées que prône la personne et qui engendrent une anxiété. Ce genre de traitement aura surtout pour objectif de lutter contre les comportements d’évitement, le stress, et les habitudes qui font partie de l’anxiété par anticipation.

Les thérapies systémiques et l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing en anglais) fonctionnement également très bien. Celles-ci concernent davantage l’individu en lui-même. L’objectif est de le confronter petit à petit aux situations stressantes pour lui, en le faisant sortir de sa zone de confort au rythme qui est le sien. Ce qui permettra au fil du temps de combattre les raisonnements qui entraînent son malaise.

En plus des thérapies naturelles, les personnes qui sont touchées par l’anxiété sociale doivent bénéficier de l’aide et du soutien de leurs proches. Plutôt que de les écarter, de se moquer ou de s’impatienter, les proches doivent faire preuve d’empathie et de compréhension vis-à-vis de l’individu.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour permettre au corps et à l'esprit de se guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment guérir de la goutte ?

L'article suivant : Comment guérir de la timidité ?