AVERTISSEMENT: En visitant notre site, vous comprenez que les informations sur ce site sont alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine, ni de guérir, ni de soigner, mais simplement de favoriser un certain bien-être. Référez-vous donc OBLIGATOIREMENT à votre médecin traitant en matière de santé.

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative du système nerveux central. Les patients atteints de cette maladie souffrent de symptômes comme une lenteur des mouvements, une rigidité des membres, du tronc, et des tremblements qui se manifestent au repos.

Comment guérir la maladie de Parkinson ?

Les symptômes non moteurs surviennent plus ou moins tardivement dans l’évolution de cette pathologie, différemment des symptômes moteurs et parfois bien avant.

Ils varient dans le temps et se révèlent plus ou moins intenses. Il y a un manque de disponibilité de la dopamine et de l’atteinte du système nerveux central. Le traitement de la maladie de Parkinson est prescrit par le médecin traitant ainsi que le neurologue. Toutefois, d’autres professionnels de santé peuvent également intervenir.

Les troubles du sommeil omniprésents dans la maladie de Parkinson

Les troubles du sommeil sont très présents dans la vie d’un patient atteint de cette pathologie. La personne malade peut se révéler insomniaque ou avoir envie de somnoler dans la journée. De nombreux autres symptômes peuvent se manifester : des crampes nocturnes, une apnée du sommeil, un syndrome de jambes sans repos et mouvements périodiques des membres, une agressivité liée au contenu du rêve ainsi que des hallucinations à l’endormissement.

Dans le cas d’une insomnie, le traitement le plus couramment utilisée est la mélatonine. Il s’agit d’une hormone du sommeil réduite chez les malades parkinsoniens. La catégorie des médicaments sérotoninergiques favorise un bon sommeil et traite également la déprime. Les antidépresseurs noradrénergiques en petites doses font aussi étalage de leur efficacité. Ils augmentent l’énergie disponible dans la journée du patient.

Les hallucinations liées à la maladie

Les hallucinations  sont souvent liées à un excès de médicaments dopaminergiques ou anticholinergiques, à des troubles sommeil ou encore dans le cas d’une psychose.

La dépression

Les médecins la considèrent comme symptôme à part entière de la maladie de Parkinson car elle est présente chez la majorité des patients atteints de cette maladie. Les malades sont déprimés à un certain stade de la maladie. Cette dépression serait liée à la façon dont le malade vit cette pathologie ainsi qu’aux lésions neurologiques qui voient s’abaisser le nombre de neurotransmetteurs impliqués dans le maintien d’une bonne humeur (dopamine, sérotonine, noradrénaline). Le malade est ainsi privé de toute stimulation.

Le traitement se concentre sur la psychothérapie, les thérapies cognitives et une écoute attentive. Des séances de rééducation permettent d’éviter les raideurs, les mauvaises positions, les contractures. Ce qui permet également de conserver une musculature correcte par le biais d’exercices physiques adaptés.

Le rôle majeur du kinésithérapeute dans la vie du malade

La rééducation a surtout un fort impact sur l’aspect moteur du corps, touché par la maladie de Parkinson. Elle donne des solutions pour améliorer la vie de tous les jours. La pathologie complique en effet les gestes du quotidien. Les malades doivent du mieux possible, contrôler leur mouvement et être très précautionneux dans ce qu’ils font. Ils dépensent ainsi énormément d’énergie.

Le kinésithérapeute les stimule, impacte positivement leur moral, et leur faire répéter des exercices adaptés, en effectuant des gestes routiniers.

Le but de la rééducation est de permettre au malade de conserver sa motricité, de pouvoir marcher et gagner en autonomie dans les déplacements. De se maintenir en station droite, en effectuant des gestes rapides et souples. La rééducation s’applique aussi à certaines douleurs ou encore à des troubles de déglutition, de miction ou de respiration.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour permettre au corps et à l'esprit de se guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment guérir la fatigue chronique ?

L'article suivant : Comment guérir la maladie d’Alzheimer ?