AVERTISSEMENT: En visitant notre site, vous comprenez que les informations sur ce site sont alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine, ni de guérir, ni de soigner, mais simplement de favoriser un certain bien-être. Référez-vous donc OBLIGATOIREMENT à votre médecin traitant en matière de santé.

L’hypothyroïdie concerne, en France, plusieurs centaines de milliers de personnes. Il s’agit d’un dérèglement de la thyroïde, ce qui amène l’organisme à fonctionner au ralenti. Un traitement est alors prescrit par le médecin et ajusté de manière progressive selon l’état d’amélioration du patient. La prise d’hormones thyroïdiennes n’est en soi pas une obligation. Dans cet article, vous allez apprendre tout ce qu’il faut savoir à propos des traitements naturels concernant l’hypothyroïdie.

Comment guérir l'hypothyroïdie ?

Les principaux symptômes de l’hypothyroïdie

L’organisme de la personne sous-performe, un peu comme si une voiture ne donnait pas son plein potentiel. Une fatigue générale s’installe petit à petit. L’humeur de la personne change, elle manque de motivation. La libido est également touchée, le teint est pâle. La personne se plaint constamment d’avoir froid. Elle peut aussi éprouver des difficultés à entendre ou encore prendre du poids sans explication particulière.

En clair, l’hypothyroïdie intensifie les troubles de santé. Ainsi, les personnes qui ont souvent mal à la tête vont sentir les symptômes s’accentuer. Ces derniers prennent de l’ampleur au fil du temps. L’apparition simultanée de certains de ces signes doit amener la personne à consulter son médecin traitant pour vérifier que sa thyroïde fonctionne bien.

À quoi est dû ce dérèglement de la thyroïde ?

La cause la plus courante est caractérisée par la maladie d’Hashimoto. Celle-ci représente approximativement 20 % des troubles thyroïdiens connus et concerne notamment les femmes. En somme, les anticorps produits d’ordinaire par le système immunitaire pour neutraliser les microbes s’attaquent à la mauvaise cible et vont ainsi s’en prendre aux tissus thyroïdiens, qui vont ainsi sécréter bien moins d’hormones.

Réguler sa thyroïde de manière naturelle

La thyroïde est une petite glande que l’on trouve à la base du cou. Quand celle-ci est déréglée, l’intégralité de l’organisme en subit les conséquences, ce qui entraîne chez la personne concernée une baisse notable d’énergie. Certains traitements naturels peuvent permettre de lutter contre ce dysfonctionnement.

L’avoine, un excellent stimulant

Pourquoi l’avoine est excellente dans le cas d’un dysfonctionnement de cette petite glande ? Car cette céréale soutien de manière naturelle le travail de la glande thyroïde, étant très riche en acides aminés et minéraux. Elle amène aussi un peu d’iode.

Comment l’utiliser ? Il faut prendre au petit déjeuner un bol de flocons d’avoine (il est possible de rajouter des fruits secs) arrosé de 20 à 30 cl de “lait” d’avoine.

Des algues pour avoir plus d’apports en iode

Certaines hypothyroïdies sont parfois corrélées à une carence en iode, pourtant indispensable pour l’organisme qui doit produire les hormones thyroïdiennes. Comment utiliser les algues ? En se procurant des tartares d’algues ou en saupoudrant chaque jour 1 c. À soupe des mêmes algues déshydratées dans les crudités et les soupes. À consommer si le déficit en iode est confirmé via une prise de sang ou un test urinaire, car un excès peut entraîner un goitre. La dose optimale est de 200 mg/jour, en cure pendant trois semaines minimum.

Le cassis pour lutter contre la fatigue

Le cassis permet au corps de mieux lutter contre les changements liés aux stress et permet de rétablir un équilibre hormonal. Elle a une action très bénéfique quand la thyroïde s’épuise à cause d’un excès de stress.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour permettre au corps et à l'esprit de se guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment guérir l’hypotension ?

L'article suivant : Comment guérir l’impuissance masculine ?