Avertissement: Les informations sur ce site sont dites alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Référez-vous obligatoirement à votre médecin traitant en matière de santé.

Atelier vidéo gratuit (1h40) ▶ Comment guérir naturellement?

La hernie hiatale est en fait un morceau de l’estomac qui remonte par le diaphragme. Ce qui peut légitimement entraîner des symptômes gênants. Cette pathologie est l’une des anomalies les plus courantes du tube digestif. Mais comment se déclare ce problème ?

Comment guérir une hernie hiatale ?

Le thorax est séparé de l’abdomen par le diaphragme. Il arrive dans certains cas que la partie basse de l’œsophage et la partie haute de l’estomac, se trouvant à l’origine dans l’abdomen, fassent une remontée par cet orifice et se retrouvent au beau milieu du thorax.

Ce problème anatomique est lié au relâchement du sphincter de l’œsophage. En effet, ce clapet s’élargit la plupart du temps sous l’effet d’une pression abdominale qui entraîne l’estomac vers le haut. Ainsi, une hernie hiatale peut ne pas être vue. Elle est souvent passagère ou et déclenche l’apparition de symptômes de reflux à cause du contact de l’acide gastrique avec l’œsophage.

Les facteurs qui font apparaître une hernie hiatale

Le surpoids, et l’abondance de graisse abdominale, est un facteur de pression dans le ventre qui peut entraîner une hernie. Un épisode de grossesse peut aussi fragiliser le sphincter car l’utérus, volumineux durant cette période, est compressé. Une imprégnation hormonale peut aussi en être la cause. Le vieillissement  est aussi associé à cette pathologie car il existe une perte progressive de la tonicité de l’orifice hiatal au fil des années.

Un diagnostic pas toujours facile à établir

La hernie hiatale est, dans certains cas, asymptomatique, sans reflux associé, le diagnostic n’est alors pas toujours facile à poser de la part du médecin. Dans d’autres situations, la hernie peut amener un reflux gastro-­œsophagien et léser la paroi de l’œsophage.

Certains symptômes tel qu’une gêne épigastrique, des crampes, des brûlures de l’estomac, ou des signes de reflux tel que des régurgitations acides qui remontent dans la bouche vont amener la personne malade à passer une endoscopie.

Cet examen introduit, par voie buccale, sous anesthésie locale ou générale un tube souple équipé d’une caméra qui permet de voir l’intérieur de l’œsophage et de l’estomac. Il va ainsi confirmer une potentielle présence d’hernie hiatale, définir sa taille et son retentissement sur l’œsophage.

Mettre en place des mesures anti reflux

S’il y a trace de brûlures gastriques ou d’aigreurs liées à un surpoids, il est recommandé de perdre du poids. En effet, une perte de quelques kilos peut réduire le reflux gastro-œsophagien et rapetisser la hernie. Il est déconseillé de s’allonger après un repas, même si vous voulez faire une sieste. Vous devez attendre au moins trois heures entre la fin du repas et le coucher.

De même que la position penchée en avant après avoir mangé est à éviter. Il existe certaines astuces qui peuvent vous faire porter des vêtements qui ne serrent pas trop le ventre ou encore surélever la tête de votre lit pour éviter les reflux gastriques nocturnes. Enfin, sachez que certains aliments favorisent le reflux comme le chocolat, la menthe, les oignons, les boissons gazeuses, l’alcool, etc.

Les médicaments qui traitent la hernie hiatale

Le traitement médical permet de réduire considérablement les symptômes associés à ce type d'hernie :

Les antiacides sont prescrits prioritairement, car ils neutralisent l’acidité gastrique.

Les anti sécrétoires inhibent la sécrétion d’acide chlorhydrique par les cellules de la paroi de l’estomac

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), sont bien tolérés par les patients, sont efficaces et ne demandent qu’une prise unique quotidienne. Ils sont vendus sans ordonnance. Il est recommandé de limiter le traitement à quatorze jours si vous ne bénéficiez d’aucune prescription médicale.

L’opération de la hernie hiatale

Dans les formes graves de la maladie, qui concernent essentiellement les personnes âgées, la migration d’une grosse partie de l’estomac dans le thorax rend l’opération indispensable pour corriger le problème.

Toutefois, l’indication opératoire la plus courante concerne des patients jeunes, qui refusent une prise de médicaments à long terme, même si ces derniers leur ont apporté satisfaction. Il faut donc peser les pour et les contre avant d’envisager l’opération.

Si beaucoup de patients sont soulagés par celle-ci, il y a un risque de complications. De nombreuses personnes éprouvent, par exemple, des difficultés à avaler, d’ordre passagères juste après l’opération et, dans les semaines qui suivent, des ballonnements après les repas, une difficulté à avoir des éructations et des nausées. Dans certains cas, un traitement médical complémentaire doit être envisagé après une opération de l’hernie hiatale.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment guérir les jambes lourdes sans repos ?

L'article suivant : Comment guérir la dépendance affective ?