AVERTISSEMENT: En visitant notre site, vous comprenez que les informations sur ce site sont alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine, ni de guérir, ni de soigner, mais simplement de favoriser un certain bien-être. Référez-vous donc OBLIGATOIREMENT à votre médecin traitant en matière de santé.

Tout à chacun a déjà éprouvé des émotions négatives comme la colère ou la peur. Le but n’est pas, contrairement à ce que veulent faire croire certains gourous du développement personnel, de les mettre à la poubelle, mais de parvenir à décrypter ces signaux pour mieux les utiliser ( colère, peur, honte etc. )

Comment se libérer de ses émotions négatives ?

En effet, ces émotions font partie intégrante de notre existence. Elles ne peuvent être totalement maitrisées, et ne doivent pas surtout pas être refoulées. Car, en procédant ainsi, elles surgiront, de manière abrupte, à l’instar d’une cocotte minute.

Il est alors important de s’en libérer pour mieux les appréhender. Car ce que le mental ne veut pas faire, il le délègue au corps. Un blocage des émotions négatives est néfaste pour la santé.

Le bonheur consiste à accepter ses émotions négatives. Ces dernières permettent de mettre des mots sur ce qui nous fait mal. Dans les lignes suivantes, voici donc 4 recommandations pour les repérer et les supprimer, une fois qu’elles seront comprises.

Identifier les émotions négatives

Chaque émotion correspond à un signal, même les plus positives. Dans le cas de ressentis négatifs, la peur est, par exemple, un sentiment utile. Celle-ci nous aide en effet à affronter l’inconnu. Elle va ensuite disparaître en agissant. L’anxiété apparaît avec la tension et est signe d’un malaise latent. La plupart du temps, le corps exprime l’anxiété via différents signes comme des palpitations, ou une boule dans la gorge, par exemple.

La colère est, quant à elle, un signal de détresse, un seuil à ne pas franchir. Elle permet de s’affirmer et de signifier qu’un comportement nous déplaît. La colère permet de se faire respecter. Elle met en avant ce qui est important pour vous. La culpabilité est un sentiment qui mélange à la fois la peur, la colère ou la peine.

On se dit souvent qu’on a fait une chose de mal ou qu’on a manqué quelque chose. Cela contribue à réparer un comportement que l’on pense blessant. La honte est un sentiment qui atteint l’estime de soi et dévalorise la personne. Enfin, la jalousie est un mélange d’anxiété, de peur et de colère. Elle survient quand on éprouve une frustration ou qu’on a peur de perdre une chose ou une personne.

Pour pouvoir se sortir du piège émotions négatives, vous devez apprendre à les écouter et vous poser les bonnes questions. Il faut les respecter en les acceptant comme elles sont. Faire preuve de bienveillance envers vous permettra de cultiver précieusement ses émotions. La respiration permet d’abaisser la charge émotionnelle et régule votre organisme. La respiration abdominale est excellente dans ce cas.

Vous devez signifier à votre interlocuteur ce que vous ressentez et les émotions que suscite en vous ses actes. C’est une étape importante que de pouvoir exprimer ses émotions négatives à son entourage.

Sous chaque émotion négative se trouve un besoin non satisfait. Par exemple, si on est triste on va chercher du réconfort, si on a peur on veut se rassurer ou encore on cherche à se faire respecter si on est en colère on veut se faire respecter. Pour avancer et se libérer d’une émotion, ce besoin doit être clairement identifié.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour permettre au corps et à l'esprit de se guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment guérir d’une sciatique ?

L'article suivant : Comment guérir la dépression ?