AVERTISSEMENT: En visitant notre site, vous comprenez que les informations sur ce site sont alternatives et n'ont pas pour but de prescrire la médecine, ni de guérir, ni de soigner, mais simplement de favoriser un certain bien-être. Référez-vous donc OBLIGATOIREMENT à votre médecin traitant en matière de santé.

De nombreuses personnes souffrant de dépression ne veulent pas la soigner par le biais d’antidépresseurs. Il existe en effet sur le marché des solutions naturelles, qui fonctionnent si la personne malade suit bien les indications.

Comment guérir la dépression ?

 

Le millepertuis, efficace contre les “petites” dépressions

Le millepertuis est recommandé pour des dépressions légères et passagères. Les médicaments issus de cette plante ne sont toutefois pas l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale. Nous vous recommandons de tester le millepertuis durant deux semaines. Si vous ne constatez pas d’amélioration, prenez rendez-vous auprès de votre médecin traitant qui vous prescrira, si nécessaire des antidépresseurs.

Veuillez prendre en considération que ces produits peuvent ralentir les effets de plusieurs médicaments (anticoagulants, traitement contre la migraine…). Ce qui s’applique aussi à la contraception orale ! Le préservatif est donc conseillé durant cette période.

La luminothérapie : efficace contre la dépression saisonnière

La luminothérapie  est efficace pour lutter contre la dépression saisonnière, qui a lieu souvent entre octobre et mars, quand la nuit tombe très tôt, aux alentours de 17 h. Dans ce cas, les symptômes présents peuvent être simplement traités par des séances de luminothérapie. Cette méthode a un effet plus rapide que les antidépresseurs, mais n’est cependant pas la plus efficace. Les séances se déroulent en général chaque matin, durant une demi-heure pour une intensité de 10 000 lux, et continuent jusqu’à ce que la personne soit guérie, au printemps.

Le coût d’un appareil de ce type est de 100 € si vous voulez vous en servir à la maison. Il est donc important de s’assurer qu’il s’agit bien d’une dépression saisonnière, et non pas d’une maladie plus importante. Votre médecin pourra vous aider à choisir un appareil qui vous convient.

Les oméga 3 : efficaces pour ralentir les symptômes de la dépression

Les oméga 3 sont recommandés dans le cas d’une dépression légère ou pour en réduire les symptômes. Des études ont démontré que les personnes âgées, qui consomment de nombreux aliments riches en acides gras oméga 3, sont moins sujets à la dépression.

Il a été avéré que les oméga 3 sont essentiels dans la constitution de la membrane des neurones et contribuent à les rendre plus performants. Ils renforcent la gaine de myéline (le nom de la membrane qui entoure les neurones) et permettent une transmission d’information plus rapide.

L’idéal reste de consommer du poisson gras (saumon, thon, maquereau, sardine, foie de morue…) jusqu’à trois fois par semaine. Si vous n’aimez pas le poisson, les gélules d’oméga 3 sont une excellente alternative. Une cure adaptée dure en général trois mois.

Les cures thermales : adaptées aux patients qui souffrent d’anxiété

La cure thermale  convient aux patients qui souffrent de troubles anxieux ou de dépression. Elle constitue une excellente alternative aux médicaments La douche thermale a un effet stimulant, car les massages soulagent les douleurs qu’éprouvent chez les dépressifs. L’environnement apaisant et distrayant de la cure apporte également un effet bénéfique.

Il faut toutefois prendre en considération que les soins thermaux ne sont pas adaptées aux graves dépressions. Il est en effet impossible de traiter des patients qui fonctionnent au ralenti, et qui ne croient plus en la vie. Il faut donc un minimum d’autonomie pour qu’un patient soit accepté dans une cure.

La stimulation transcrânienne

La stimulation transcrânienne (TMS) est adaptée aux dépressions chroniques pour lesquels des médicaments ne peuvent pas agir. Dans les faits, un champ magnétique est disposé sur le crâne du patient, ce qui améliore la transmission d’influx nerveux entre les neurones. Durant la stimulation, le patient reste conscient. Les effets positifs sur la motivation et l’humeur surviennent sous deux semaines.

À l’heure actuelle, la TMS se révèle être un parfait complément d’un traitement antidépresseur. Cependant de nombreuses études sont en train de prouver que la TMS peut-être envisagé en monothérapie, car elle serait suffisamment efficace pour fonctionner sans traitement médicamenteux.

Les effets secondaires immédiats de cette méthode restent faibles (maux de tête, sensation de chaleur…). Cependant, on ne connaît pas les risques que cela peut entraîner pour la santé à long terme.

Enfin, il reste une autre méthode : la stimulation cérébrale profonde, expérimentée dans le cadre de dépressions sévères. Des électrodes sont disposées dans le cerveau, et sont chargés de stimuler des zones précises. Cette méthode est déjà utilisée pour traiter certaines pathologies, comme la maladie de Parkinson.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 3 piliers utilisés par la médecine douce pour permettre au corps et à l'esprit de se guérir naturellement (2h de vidéos surprenantes).

Lire aussi :

L'article précédent : Comment se libérer de ses émotions négatives ?

L'article suivant : Comment guérir les jambes lourdes sans repos ?